Afin de comprendre la success story de la marque centenaire, Mitchell and Ness, nous allons faire un voyage dans le passé, et découvrir comment est née cette passion pour le maillot NBA vintage, et de façon plus globale, pour les sports américains. Chaque année, les français sont de plus en plus nombreux à s'intéresser, à regarder ou même pratiquer des sports américains, tels que le basket, le football américain ou encore le baseball. Cet engouement se fait grâce notamment à leur médiatisation, qui grandit chaque année, de plus en plus de matchs sont proposés aux abonnés. L'essor des sports Us fait ressortir chez certaines personnes, un sentiment de nostalgie, leur donnant envie de retrouver leurs maillots de jeunesse, et pourquoi pas collectionner les maillots vintage.

La naissance et le développement de la marque Mitchell and Ness

Il faut revenir en 1904, à Philadelphie, pour voir deux passionnés de sports fondé Mitchell and Ness, Frank P. Mitchell, ancien champion de tennis, et Charles M. Ness, amoureux de golf. A sa création, son activité principale était la conception et la revente de raquette de tennis et club de golf, puis ils se sont diversifiés en équipant les équipes locales de baseball et football avec des uniformes. A partir de 1933 et pendant de nombreuses années, M&N fût l’équipementier des Eagles de Philadelphie, équipe de la ligue nationale de football (NFL). Puis en 1938, ce sont les Philadeplhia Athletics, équipe de la ligue majeure de baseball (MLB), ainsi que les Phillies, en 1940, (MLB) qui se voient fournir leurs équipements par Mitchell and Ness.

Mitchell and Ness conception maillot vintage

L’essoufflement de Mitchell and Ness

 Par la suite, à la fin des années 1970, la marque américaine, décide de ne plus équiper les équipes sportives et se concentre sur la vente au détail, principalement le matériel de ski et les équipements de hockey sur gazon. Au début des années 80, le ralentissement de l’activité met en danger la société, et en 1983, Mitchell and Ness est au bord du gouffre, prêt à mettre la clef sous la porte. Elle ferme tous ses entrepôts et licencie tous ses salariés et en est réduit à une seule boutique à Philadelphie.
Mitchell and Ness - Boutique maillot vintage

L’Histoire en marche : l'arrivée du maillot NBA vintage

C’est en 1985 que débute la réelle success story de Mitchell and Ness, le propriétaire de l’époque, Peter Capolino, voit un client rentré dans sa boutique et lui demande de restaurer un maillot vintage des Pirates (Equipe MLB de Pittsburgh). Lors de la restauration de ces maillots, Peter, le propriétaire de la boutique de Philadelphie, découvre qu’il existe des milliers de mètres de laine mise au rebut. Cette découverte lui a inspiré la fabrication de jersey vintage. Le 6 Juillet 1987, c’est un peu la consécration, avec un article dans Sports Illustrated, avec en titre, « Baseball Flannels are hot ». Dans cet article on retrouve notamment une popularité grandissante de la mode « sportswear », ainsi que de la nouvelle méthode de fabrication de Mitchell and Ness. En 1988, la MLB décide de créer la licence, Authentic Collection, donnant l’exclusivité à Mitchell and Ness de fabriquer les numéros des maillots de joueurs.
Boutique maillots vintages - Mitchell and Ness

L’expansion du maillot vintage de Mitchell and Ness

 C’est dans les années 90, que la popularité de la marque américaine fabriquant des maillots vintages va prendre une nouvelle dimension, et va gagner en notoriété auprès d’artistes et d’athlètes. Ce qui va leur permettre des apparitions fréquentes dans des clips vidéo ou des revues de magazine, ce qui est toujours le cas aujourd’hui, où de nombreux DJ mix devant des millions de personnes avec un maillot NBA signé Mitchell and Ness. Mais aussi de nombreuses vidéos de rappeurs faisant leurs clips vidéos avec les plus beaux maillots de la marque centenaire ! Le succès généralisé de la collection Cooperstown, va permettre à Mitchell and Ness de s’octroyer les licences NBA, NFL et NHL, pour notre plus grand bonheur !
Maillot vintage MLB - Mitchell and Ness
Dans les années 2000, malgré les différentes tendances de la mode, qui tout comme aujourd'hui varie fréquemment, le succès de Mitchell and Ness et ses maillots vintages demeurent et restent très populaires auprès des plus grands passionnés de sports. Nouvelle acquisition pour la marque américaine, qui fait suite à des nombreuses demandes de collectionneurs, la licence des équipes universitaires. Je vous vois déjà saliver, en rêvant à ce maillot de Lebron James chez les Irish. Une année plus tard, grand honneur fait à Mitchell and Ness, qui s’octroie les droits exclusifs de pouvoir reproduire les maillots vintages authentiques de la carrière de Michael Jordan, le GOAT absolu du sport à la balle orange ! J’aimerai pouvoir vous dire, que nous pourrons en débattre ensemble plus tard, mais ce n’est pas le cas : il n’y a AUCUN débat possible ! En 2007, la marque se diversifie, en produisant des casquettes et bonnets des plus grandes franchises de NBA, NFL, NHL ou encore de NCAA. Cette diversification connaît un grand succès, et est devenue aujourd’hui une catégorie tout aussi authentique que celle qui l’a fait connaître : le maillot NBA vintage.

Etiquette Mitchell and Ness - Maillot vintage

C’est d’une histoire comme celle-ci, que Rookie Republic souhaiterai s’inspirer et est fière aujourd’hui de pouvoir proposer des pièces historiques, ainsi qu'une selection de maillots, vestes et casquettes vintages aux couleurs des plus grandes franchises américaines. Mais nous sommes fière avant tout, de pouvoir faire partie de cette aventure et de l’histoire de la marque américaine centenaire, Mitchell and Ness. Si cette histoire vous passionne, je vous conseille de vous rendre sur cette page Mitchell and Ness, pour en connaitre davantage.