Magic Johnson : une carrière exceptionnelle

par | Fév 11, 2020 | Biographie | 0 commentaires

Dès les années universitaires, Magic Johnson apparaît comme un « special player », c’est un meneur de jeu complètement atypique, mesurant 2,06m, il est cependant doté d’une capacité de contrôle du ballon et une vision de jeu exceptionnelle.

Dès la première saison avec les Spartans, il réussit à, mener son équiper pour le tournoi final de la NCAA, cependant ses performances pendant ce tournoi seront moyennes, lui permettant pas d’avoir une place sure lors de la Draft NBA, il décidera de continuer sa carrière universitaire.

L’année suivante, Magic mènera les Spartans de nouveau pour la phase finale de la NCAA. Ses performances attirent l’œil de nombreux scouts NBA, qui sont fascinés par ce joueur mesurant plus de deux mètres et d’être cependant un véritable « playmaker ».

Les Spartans se qualifieront pour le Final Four de NCAA et parviendront à se défaire des Quakers de Penn sur un score fleuve… 101-67 ! La finale NCAA se disputera face aux Sycamores d’Indiana State d’un certain Larry Bird. C’est le début d’un duel qui durera quelques années par la suite… L’engouement est total autour de cette finale tant les deux leaders de ces deux équipes ont vu leur réputation grimper en flèche dans leurs universités respectives. Magic Johnson et Larry Bird - Spartans

C’est finalement les Spartans de Magic Johnson qui l’emportera 75-64, dans un match qui réalisera un record d’audience.

C’est alors le moment de se présenter à la Draft de 1979, où il se mettra d’accord avec les Lakers afin de les rejoindre et d’être le premier choix de cette Draft. Pour l’anecdote Magic aurait déclaré que si le premier choix avait été les Bulls, il ne se serait alors pas présenté, et aurait réalisé une année supplémentaire avec les Spartans.

 

Une nouvelle légende chez les Lakers

 

Comme annoncé, Magic est sélectionné en 1ere position par les Lakers de Los Angeles. Et ce que nous pouvons dire, c’est qu’il ne va pas décevoir, terminant alors son année de rookie avec les stats suivantes en saison régulière : 18 points, 7 passes, 8 rebonds et 2 interceptions. Il sera le premier rookie depuis 1969 a intégré le 5 de départ du All-Star Game, tout comme son homologue, Larry Bird, qui lui en revanche ne sera pas starter.

Ils finiront logiquement tous les deux, dans la First-Rookie Team.Magic Johnson Los Angeles Lakers

Collectivement, les Lakers terminent la saison avec un bilan de 60 victoires et 22 défaites et se qualifient directement pour les demi-finales de Conférence. Cette première série de playoffs pour le rookie Magic Johnson sera tout simplement exceptionnelle, il terminera avec un triple double de moyenne, soit seulement le troisième joueur à réaliser cette prouesse sur une série de Playoffs après Wilt Chamberlain et Oscar Robertson… rien que ça ! Victoire de 4-1 sur cette série, les Lakers retrouvent les SuperSonics de Seattle en Finale de Conférence. Même sanction pour eux… victoire 4-1 pour les Angelinos.

Magic dispute alors pour sa première année les NBA Finals, où il affrontera les Sixers de Julius Erving. Lorsque les Lakers mèneront 3-2 dans cette série, ils perdront Kareem-Abdul Jabbar, lors de ce game 6, c’est Magic qui disputera le match au poste de pivot… il terminera la rencontre avec 42 points, 15 rebonds, 7 passes et 3 interceptions… ça vous donne une idée du joueur qu’il pouvait être, le joueur polyvalent par excellence, pouvant jouer à n’importe quel poste ! Magic est alors champion NBA dès sa première année et devient le premier rookie à obtenir le trophée de MVP des finals.

 

La saison suivante, il se blessera assez gravement, jouant seulement 37 matchs sur la saison régulière, il terminera cependant avec des statistiques très honorable : 21,6 points, 8,6 rebonds, 8,6 passes décisives, 3,4 interceptions !

Les Lakers se qualifieront pour le premier tour des Playoffs, mais échoueront d’entrée face aux Rockets.

 

Magic Johnson sous l’ère Pat Riley

 

Sa troisième saison se solde par une nouvelle sélection All-Star ainsi que sa première nomination dans la All-NBA First Team, ses statistiques de la saison se rapproche d’un triple double de moyenne avec 18,6 points, 9,6 rebonds, 9,5 passes décisives, 2,7 interceptions. Les Lakers terminant premier de leur conférence sont de nouveau directement qualifié pour les demi-finales de conférence face aux Suns. Et ce sera un sweep pour nos amis de Phoenix et Magic terminera avec un triple double de moyenne sur cette série.

En finale de Conférence les Angelinos la franchise texane de San Antonio, qui se fera sweeper à leur tour ! Lors des NBA Finals, Magic retrouve les Sixers, et va de nouveau remporter une bague de champion, en étant désigné une seconde fois MVP des Finals !

Los Angeles Lakers NBA

Les années sous la directive de Pat Riley sont un véritable succès, l’année suivante, Magic et ses coéquipiers vont de nouveau se retrouver en NBA Finals face aux Sixers pour la troisième fois en 4 ans ! (Ça vous rappelle rien ça ?) mais cette fois-ci les Sixers vont prendre leur revanche et mettre un coup de balai aux Angelinos avec un 4-0 sur cette série.

 

La saison 83-84 va nous offrir le duel que nous attendions tous en NBA Finals, soit les Celtics de Larry Bird face aux Lakers de Magic Johnson, un remake de la finale NCAA !

Et cette fois-ci c’est l’équipe de notre Larry Legend qui sortira vainqueur de ce duel épique et irrespirable qui ira jusqu’au Game 7 à Los Angeles.

 

Mais pour la joie des fans NBA, la saison suivante nous réserve une revanche de ce duel légendaire Celtics-Lakers ! En effet ces deux équipes se retrouvent de nouveau en Finale, Magic va pouvoir prendre sa revanche et retrouver une nouvelle bague de champion NBA, faut se rappeler que cette saison-ci Magic n’avait qu’une idée en tête battre les Celtics ! Chose faite, les Angelinos ressortiront vainqueur 4-2 face à Boston au TD Garden ! Mais cette foi-ci le MVP des Finals sera Karrem Abdul Jabbar.

 

Magic Johnson remportera deux titres NBA supplémentaires, en 1987 de nouveau face aux Celtics de son ami Larry Bird et obtiendra son troisième et dernier titre de MVP des NBA Finals !

Puis en 1988, face aux Pistons de Chuck Daily !

 

Magic Johnson un membre de la Dream Team 92

 

 

Pour étoffer un peu plus son palmarés, Magic Johnson participera aux JO de Barcelone en 1992 avec les Etats Unis, avec une équipe légendaire que l’on surnommera la Dream Team, terminant chacun de leur match avec une avance en moyenne supérieure à 40 points !

Il remportera avec sa nation la médaille d’or des JO.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire